Samedi 1 novembre 2014

Petit…(Actes 23,11-22)


Lire le texte

Où l’on apprend que Paul a une sœur, et un neveu qui a oublié d’être bête! On n’en saura pas plus – comme on ne sait pas ce qui a permis à Paul d’être citoyen romain de naissance. Toujours est-il que ce neveu (un enfant, d’après le geste du tribun qui le «prend par la main» pour aller l’interroger), a les oreilles qui traînent au bon endroit au bon moment. Une scène qui ne déparerait pas dans un roman. Une conjuration de quarante personnes, ce n’est pas rien, d’autant plus qu’elles font un serment de jeûne absolu et religieux pour asseoir leur projet de mort. Et le tribun ne s’y trompera pas, qui mettra une forte troupe en action quand il déplacera Paul. Ce complot me fait penser à certains anathèmes lancés aujourd’hui par une faction ou une autre contre telle personne qui mériterait la mort au regard de sa manière de vivre ou de dire sa foi, ou sa non-foi. Et cette violence mise en place de manière bien officielle est déjouée par un gamin qui ose se rendre à la prison pour sauver la vie de son oncle! Un petit qui affronte les grands. Un petit qui parvient à mettre des bâtons dans les roues de ces gens. Ces gens blessés dans leur foi et leur pouvoir par les communautés chrétiennes qui fleurissent et leur font concurrence. Ces gens qui ont mis leur vie en jeu (jeûne absolu – et devant Dieu). On ne sait pas ce qu’il adviendra d’eux une fois leur plan déjoué. Ce qui est sûr, c’est que leur absolutisme ne les mène à rien.
Prière: Merci, Seigneur, pour les petits qui osent affronter plus grand qu’eux pour le salut de ceux qu’ils aiment.  

Référence biblique : Actes des apôtres 23, 11 - 22

Commentaire du 02.11.2014
Commentaire du 31.10.2014


Ce commentaire a été écrit par un partenaire de Pain de ce jour.
Pour en savoir plus :
- Version papier : abonnement et prix de la brochure
- Présentation de Pain de ce jour