Samedi 25 octobre 2014

Des barbelés sur la prairie! (Néhémie 8,13-18)


Lire le texte

Ce titre de BD évoque le conflit entre nomades et sédentaires, tel qu’il s’inscrit dans la longue histoire du monde. Notre plus vieil ancêtre identifié, l’homo habilis apparut il y a quelque trois millions d’années. Vivant de cueillette, il fut contraint au nomadisme. Les premières traces de sédentarisation remontent à 7'000 ans environ: c’était hier. Quels qu’ils soient, les gens du voyage sont donc porteurs de traditions beaucoup plus anciennes que les gens qui lient leur identité au fait d’être enracinés dans un lieu, un pays, une culture. La tradition biblique n’a de cesse de rappeler que le peuple des croyants est issu d’un peuple de nomades, étrangers et voyageurs sur la terre, immigrés dont on se méfie et que l’on exclut lorsqu’ils deviennent trop envahissants. Les temps de l’exode et les temps de l’exil sont des temps où se tissent les expériences de foi les plus fondamentales: Le Seigneur est celui qui nous rejoint, quels que soient les chemins où nous avançons avec nos bagages parfois si lourds à porter. La fête des Huttes décrite aujourd’hui nous rappelle que nos demeures ne sont que provisoires: nous sommes toutes et tous des gens du voyage. Le Seigneur se donne à connaître comme notre compagnon de route. C’est de lui que vient notre joie!
Prière: O Dieu, quels que soient les chemins où nous nous égarons, tu nous rejoins, tu nous relèves et tu nous accompagnes vers ton avenir. Merci de faire route avec nous.  

Référence biblique : Néhémie 8, 13 - 18

Commentaire du 26.10.2014
Commentaire du 24.10.2014


Ce commentaire a été écrit par un partenaire de Pain de ce jour.
Pour en savoir plus :
- Version papier : abonnement et prix de la brochure
- Présentation de Pain de ce jour