Mardi 2 septembre 2014

Quelques définitions simples pour se comprendre (Proverbes 3,1-4 )


Lire le texte

Avez-vous remarqué la tendance toujours plus marquée dans les milieux religieux d'utiliser des notions imprécises qui laissent à penser qu'entre le domaine de la foi et la vie quotidienne, il n'y a aucun lien ni aucune explication possible? Notre passage décrit la source et les conditions du vrai bonheur, d'une vie qui mérite ce nom. Je reprends la traduction et les notes de la Bible Martin (1707): «La gratuité et la vérité: Le premier de ces mots marque une inclination tendre et généreuse à faire du bien aux misérables, et le second, la sincérité et la droiture qui doivent accompagner toutes nos actions.» Ainsi, nous aurons acquis ce qui constitue aux yeux de Dieu et du monde la vraie sagesse en pratiquant ces deux notions. Au fond, il y a un bon sens qui est effectivement la chose la mieux partagée du monde. L’apôtre Paul n'a-t-il pas eu ce verset à la pensée lorsqu'il dit: «Nous recherchons ce qui est bien non seulement devant Dieu, mais aussi devant les humains» (2 Co 8,21)? Grâce et vérité, deux réalités qui ornent l'apparence et façonnent le secret intime de l'être.
Prière: Fais-nous la grâce d'écouter ta Parole, avec un vrai désir de pratiquer ce qu'elle ordonne et d'obtenir ce qu'elle nous promet: grave-la, non seulement dans nos esprits, mais encore dans nos cœurs. (Bénédict Pictet, Prières pour tous les jours de la semaine)  

Référence biblique : Proverbes 3, 1 - 4

Commentaire du 03.09.2014
Commentaire du 01.09.2014


Ce commentaire a été écrit par un partenaire de Pain de ce jour.
Pour en savoir plus :
- Version papier : abonnement et prix de la brochure
- Présentation de Pain de ce jour