Lundi 26 août 2019

Le permis et le défendu (Matthieu 12,1-14)


Lire le texte

Les deux épisodes de la lecture d’aujourd’hui sont là pour montrer que l’esprit de la loi est plus fort que son application servile, même religieuse, voire biblique. Certes, le sabbat n’est pas à transgresser pour le croyant juif : il s’agit d’un temps mis à part pour réfléchir et prier. Cependant, la nécessité vitale, ou la bonté d’un geste ne contredisent pas fondamentalement l’intention légale. Le nœud de la discussion est de savoir si la prophétie est plus importante que la loi, le message du Messie plus décisif que le sacerdoce : « C’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice », du latin : misericordia, de misereri, « avoir pitié », et de cor, cordis, « cœur ». D’un côté, les messianiques, en foule inorganisée, aux charismes multiples, sans poids politique. De l’autre, les pharisiens, en mouvement organisé, souvent érudits, donc discuteurs. Quant aux sadducéens, ils demeurent une minorité liée au pouvoir du temple. Une tendance apocalyptique, une autre légaliste, une troisième sacerdotale. Les deux épisodes font sentir la pesanteur des règles à suivre pour être juste. Heureusement, le Fils de l’homme est maître du sabbat ! Le temple, le culte, la liturgie, le sacrifice, tout cela ne mérite pas le poids de la tradition, surtout depuis la rupture de la lignée sacerdotale en 160 av. J.-C. La guérison spirituelle est simple : Etends ta main ! Notre paralysie s’estompe enfin…

Jean-Jacques Buard

Prière: Prions pour suivre Jésus-Christ sur les chemins de la miséricorde en tout temps.  

Référence biblique : Matthieu 12, 1 - 14

Commentaire du 27.08.2019
Commentaire du 25.08.2019

 

Prix de l’abonnement annuel pour la Suisse Fr. 22.-

Réduction pour abonnements collectifs pour livraison à une adresse unique :

  • Dès   5 abonnements Fr. 20.- l’exemplaire
  • Dès 10 abonnements Fr. 19.- l’exemplaire
  • Dès 50 abonnements Fr. 16.- l’exemplaire

Possibilité d’abonnement pour l’étranger moyennant frais de port.

CCP: 10-10943-6 – IBAN CH51 0900 0000 1001 0943 6

Commande à paindecejour@eerv.ch