GettyImages

Communiqué de presse de la Plateforme du dialogue interreligieux du canton de Vaud suite la fusillade dans une synagogue aux Etats-Unis

Nous assistons de manière malheureusement trop fréquente à des actes de violence envers des communautés religieuses perpétrés par des personnes se réclamant d’une autre obédience religieuse. Après les musulmans de Nouvelle-Zélande et les chrétiens du Sri Lanka, ce sont maintenant les Juifs de Californie qui ont été blessés et tués.

Au cœur des « Dix Paroles » écrites sur la pierre au Mont Sinaï résonne, adressé aux hommes et aux peuples de tous les temps, le commandement « Tu ne tueras pas ». Il est aussi écrit dans le Coran que celui qui tue une âme est comme s’il avait tué toute l’humanité. Dieu aime la vie, il aime l’homme, et c’est pourquoi il l’exhorte à s’opposer à la voie de la violence. Car son nom est Saint, il est Dieu de paix. C’est pourquoi toute violence perpétrée au nom de Dieu profane son Nom. Les religions ont la vocation de promouvoir la paix, aujourd’hui probablement plus que jamais.

Après avoir partagé ce dimanche la souffrance de la communauté tamoule lors de sa célébration à la basilique Notre-Dame de Lausanne, les membres de la Plateforme interreligieuse du canton de Vaud disent leur proximité à la Communauté israélite de Lausanne et du canton de Vaud qui est touchée par ce nouveau drame. Que le Dieu de la paix console tous ceux qui pleurent.

Contact : coordination@interreligieux-vaud.ch