Cette campagne se propose de rendre plus visible, au cœur des villes du canton de Vaud, notre Eglise et d’interpeler les citoyens sur l’idée d’engagement. Elle s’inscrit dans la suite de la journée d’Eglise (JEERV) 2013 – centrée autour du village des talents, de la vocation laïque et ministérielle –, et juste avant le début des démarches que tous les Conseils de notre Eglise entreprendront pour assurer le changement de législature. Par ailleurs, elle constitue une des étapes du processus d’évangélisation auquel l’EERV a décidé de travailler pendant les deux prochaines années.

L’image

Tout d’abord, une église comme on en trouve tant d’autres. Puis différentes personnes, de sexe et âge, représentées comme diverses pièces d’un puzzle. Identiques par leur forme, toutes appelées à franchir le portail de l’église, elles diffèrent les unes des autres par la couleur vive qui en compose le fond. Toutes ensemble, elles édifient une réalité riche de solidarité, de partage, d’annonce, d’espérance, de Vie… Entrer dans ce lieu suggère l’engagement dans l’Eglise, la rencontre d’autrui au nom et à l’aide de Jésus Christ. Mais, y entrer c’est aussi rejoindre une communauté d’hommes et de femmes unis par le Christ et son espérance.

La devise

Le slogan de la campagne joue sur plusieurs niveaux de sens : l’Eglise requiert un vrai engagement de la part des personnes et, en même temps, elle recrute, car elle sera bientôt frappée par une pénurie de pasteurs et de diacres. Pour bien servir le Christ et remplir les missions que lui confie l’Etat, elle a besoin de ministres. Plusieurs départs à la retraite sont prévus au cours des prochaines années et le nombre de personnes inscrites dans les facultés de théologie ou envisageant une formation diaconale est à ce jour insuffisant à assurer la relève.

Documents

Liens