Jeudi 11 août 2016

Il suffira d’un signe?! (Marc 8,10-21)


Lire le texte

Malgré deux miracles de multiplication, les disciples n’en comprennent toujours pas le sens et la portée… Alors que les pharisiens veulent un signe du ciel, Jésus essaie de montrer à ses disciples que le signe, c’est lui! Quand Jésus dénonce le levain des pharisiens, il met en garde ses disciples de ne pas se laisser influencer par eux, de penser comme eux, de laisser affecter leurs vies et leur cœur devenir aussi durs que celui des pharisiens. Les disciples sont tellement plongés dans leur souci (manque de pain) que la signification profonde des paroles de Jésus leur échappe. Ce manque met en relief le fait que les disciples ne voient pas encore qui est vraiment Jésus. Je crois que c’est dans l’épreuve et le manque que notre confiance est mise à l’épreuve. Suis-je encore prêt à obéir et à faire confiance en Jésus quand je ne maîtrise plus rien? Ou dois-je lui demander «un signe»? D’ailleurs, qu’est-ce que cela démontre quand je demande un signe? Jésus fait appel à leur mémoire comme il fait appel à la nôtre: rappelle-toi tout ce que j’ai dit et fait. Tout ce que tu as appris de lui: Cela a-t-il nourri ta foi? Cela a-t-il changé et transformé ta vie? Cela a-t-il approfondi ta confiance en lui? Il y a ceux qui prétendent voir clair et ceux qui acceptent les questions et les remises en question que Jésus leur adresse. Laissons Christ rendre nos cœurs toujours plus tendres et ouverts à sa vérité et à sa Parole!
Prière: Père, donne-moi des yeux pour voir et un cœur pour croire qui tu es vraiment. Ouvre les yeux de mon cœur afin que je contemple tes œuvres. Sois mon pain quotidien.  

Référence biblique : Marc 8, 10 - 21

Commentaire du 12.08.2016
Commentaire du 10.08.2016