Lundi 26 septembre 2016

Le Nouveau Testament (Jérémie 31,18-20 et 31-37)


Lire le texte

Cette annonce de l’alliance nouvelle a été au cœur de la relecture chrétienne de la Bible juive. Lors de son dernier repas, Jésus a référé sa mort à ce renouvellement de l’alliance, dont sa vie donnée jusqu’au bout par amour est le garant. Tout cela est consigné dans le «Nouveau Testament», c’est-à-dire dans «la nouvelle alliance». Est-ce à dire que cette alliance est derrière nous, comme un événement historique passé? N’est-elle pas plutôt devant nous comme un appel à réaliser et une promesse à accueillir? Dieu s’engage à renouveler l’alliance, fondée sur le pardon de tout notre passé d’échecs et de trahisons. Ce n’est pas tant l’alliance qui est nouvelle que le destinataire de cette alliance qui est transformé en profondeur et rendu capable de vivre les préceptes d’amour et de justice au plus intime de son être. Regardons l’Eglise, le peuple de la nouvelle alliance, avec son histoire d’intolérances et de violences, examinons chacune de nos vies… Nous ne sommes pas différents du peuple d’Israël et de chacun de ses enfants à qui Jérémie s’adressait. La promesse du renouvellement est toujours d’actualité pour nous. Simplement, nous pouvons regarder à Jésus dont l’être profond était ancré en Dieu et nous laisser alors renouveler par lui en notre être intérieur. Ainsi, le Nouveau Testament se réalise!
Prière: Seigneur Jésus, ton cœur était entièrement tourné vers ton Père et vers tous les êtres humains que tu rencontrais. La loi d’amour était ta vie, ta respiration. Donne-nous ton Souffle pour que nos vies puissent être totalement renouvelées, à ton image.  

Référence biblique : Jérémie 31, 18 - 37

Commentaire du 27.09.2016
Commentaire du 25.09.2016