Jeudi 30 juin 2016

Une manne providentielle. (Exode 16,1-16)


Lire le texte

Ne rien avoir à manger menace l’existence du peuple d’Israël. Pain venu du ciel, la manne est néanmoins une sécrétion de plantes du désert que l’on peut trouver aujourd’hui encore à certains endroits. Le mot hébreu «lehem» signifie nourriture, aliment, repas, mais aussi le pain de froment. Ainsi, dans le désert, la manne a remplacé le pain, don de Dieu et du travail des hommes. La manne a pris le sens d’une nourriture salvatrice qui surprend en venant de l’extérieur au moment d’un grand besoin populaire. Aliment d’une autre nature: le pain azyme, sans levain, pain de mémoire et pain liturgique de la Parole fait remonter le souvenir des événements et rend présent la délivrance. Venues du ciel, si les cailles s’abattent sur l’oasis à la manière des étourneaux, il n’y a plus qu’à tendre les filets et à les attraper comme un cadeau venant de Dieu avant de les faire cuire et les manger pour un mets de choix.
Prière: Accorde-nous, Seigneur, de recevoir ce qui nourrit vraiment!  

Référence biblique : Exode 16, 1 - 16

Commentaire du 01.07.2016
Commentaire du 29.06.2016