Dimanche 25 juin 2017

Proverbes 16,16-33


Lire le texte

Bonheur pour l’expert en réflexion. Plus heureux encore qui se sécurise en Dieu. Dernier moment pour les à-fonds de printemps!

Renouvelons, du coup, l’agencement de l’appartement en donnant aux meubles (ces 18 versets) des emplacements qui les valorisent mutuellement. En bonne place, le buffet de la confiance en Dieu; nous respecterons la liberté du Seigneur de donner la suite qu’il veut à nos options (20 et 33). Cette foi se manifeste par l’amour de la sagesse précieuse que Dieu inspire (16), la certitude d’une vie accomplie (22), la sécurité d’une prudence qui sait dire non (17) et imposer un frein à l’humeur. Elle fleurit dans la force de conviction d’une parole puisée dans les profondeurs de l’e(E)sprit (23) et une activité intellectuelle qui connaît ses limites (25). Cette humilité porte les fruits enjoués du respect de l’interlocuteur (21 et 24), miel adoucissant la gorge irritée de certains rapports sociaux. S’il fallait encore souligner la beauté de ces attitudes sages, on pourrait recourir à la description répulsive de leurs contraires: les vv. 27 à 30 s’en chargent, marquant à quelle profondeur notre être naturel doit être libéré…
Prière: «Notre vieil homme a été crucifié avec lui pour que soit détruit ce corps de péché et que nous n’en soyons plus esclaves.» (Rm 6,3-11) «Lorsqu’ils vous livreront, ne vous inquiétez pas de savoir comment parler: ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là.» (Mt 10,1-20)  

Référence biblique : Proverbes 16, 16 - 33

Commentaire du 26.06.2017
Commentaire du 24.06.2017