Démarches préalables

  1. La famille peut s’adresser aux Pompes funèbres de sa région si elle souhaite une prise en charge des démarches pratiques.
  2. Dans ce cas, ce sont les Pompes funèbres qui contactent le pasteur de service. Elles fixent, habituellement en accord avec la famille et le pasteur, le jour et l’heure de la cérémonie.
  3. La famille rencontre ensuite le pasteur et ensemble ils préparent la cérémonie.
    Toutes ces démarches ont d’habitude lieu le jour même du décès ou le lendemain.

Le jour et l’heure

Le jour et l’heure en général sont l’objet d’une négociation entre: la famille, le pasteur, les Pompes funèbres.

Le lieu

Le service funèbre est en principe célébré dans la paroisse de domicile de la personne défunte.

Dans les villes, les cérémonies se font dans un Centre Funéraire, plutôt que dans les lieux de culte habituels; le service peut toutefois être célébré dans un temple, si cela correspond aux vœux du défunt ou de la famille.
Dans les villages, il est préférable que le service funèbre ait lieu à l’église, afin de permettre à chacun d’y participer sans devoir parcourir des dizaines de kilomètres. De plus, l’église reste un lieu symbolique fort pour les familles.

Choix du pasteur

En général, c’est le pasteur de la paroisse de domicile du défunt qui sera appelé.
Si le défunt était dans un home pour personnes âgées, c’est, selon les règles locales, soit le pasteur de la paroisse de la famille la plus proche ou soit celui de son dernier domicile avant l’entrée au home qui fera le service funèbre.
En différents lieux, il y a les « pasteurs de service », qui assument une permanence pour les services funèbres selon un tournus entre les différents ministres de la région ou de la paroisse. Mais il va de soi que si une famille a un lien privilégié avec un pasteur, elle peut faire appel à lui.

L’entretien avec le pasteur

Lorsque l’on est en deuil, on éprouve un besoin d’écoute, de solidarité et d’amitié, c’est pourquoi l’entretien avec le pasteur a d’abord pour but d’être à l’écoute des endeuillés.

Durant cet entretien, le pasteur aborde, en général, les points suivants :

  • les circonstances du décès
  • l’histoire du défunt et sa personnalité
  • le sens que l’on veut donner à la cérémonie en tenant compte de l’assemblée
  • le déroulement de la cérémonie
  • la participation des proches (témoignage textes ou musiques, geste d’adieu)
  • les détails pratiques (annonces, collecte, …)

Déroulement

La cérémonie est personnalisée. Le ministre préside à son déroulement et témoigne de l’Evangile.

La cérémonie dure entre 30 minutes et une heure. Elle se fait en présence ou non du corps de la personne défunte. Toutefois, la présence du cercueil est souhaitable afin que chacun puisse visualiser le départ de l’être aimé, ce qui est important pour le déroulement du deuil. Généralement le cercueil est déjà installé avant la cérémonie.

  • Principaux éléments de la cérémonie:
  • Evocation de la vie du défunt
  • Eventuelles prises de parole des proches
  • Prière de remise à Dieu
  • Lecture biblique et message
  • Prière d’intercession et Notre Père
  • Annonces (de l’offrande et de l’après-cérémonie)
  • Bénédiction de l’assemblée

Sur demande de la famille, la cérémonie au cimetière peut avoir lieu avant celle à l’église.

Coût

Vous ne recevrez pas de facture pour les services du pasteur.

Par l’offrande, les participants à la cérémonie pourront également témoigner de leur soutien financier. Réfléchissez à la tonalité que vous souhaitez donner à ce moment. Destinée à l’Eglise, elle peut être plus particulièrement affectée à une paroisse ou à un projet spécifique. Votre pasteur vous conseillera volontiers.