Ouf, je ne suis pas en retard, cette fois. Je vous dis ça parce que demain, c’est le dernier dimanche de l’année liturgique.

Oui oui, demain. L’Eglise a de l’avance dans le calendrier, un bon mois, bon an mal an! Dans une semaine commence l’Avent, et un nouveau cycle. Alors avec mes vœux, je vous offre cette version du Psaume 23 retrouvée dans mes dossiers:

Le Seigneur est mon guide en qui j’ai toute confiance.
Ce qu’il me faut vraiment, je l’aurai toujours avec lui.
Ce que je me procure, ce qui me nourrit, c’est lui qui me le donne : aliments, sœurs et frères, et plaisir, et travail.
Ce dont j’ai le plus soif, il me l’assure : pour lui, je suis quelqu’un, il a une parole pour moi.

Il me donne du repos là où je suis bien ; en lui je me retrouve.
Je m’inspire de lui pour mon action : je suis sur la bonne voie.
Il se fait un honneur de m’accompagner mystérieusement.
Même quand je me sens au fond du trou, quand je broie du noir et que la mort me frôle, je n’ai pas peur : tu es là, comme une ombre sur moi, comme une main sur l’épaule. Me voilà rassuré.

Parfois, je me trouve entouré d’ennemis, ou bien je me sens moi-même divisé. Alors, pour refaire mes forces, tu m’invites à ta table. Tu me réconcilies avec moi-même et avec les autres, et bientôt c’est la fête !
Oui, ce que tu veux, c’est que je vive bien.
Oui, ce qui est vrai, c’est que tu ne nous lâches pas.

Ton amour est comme une maison et, chose formidable, moi j’y ai ma place!

Bon dimanche !

Olivier Sandoz, pasteur EERV à Villeneuve – Haut-Lac