Le Conseil synodal de l’EERV tient à vous exprimer sa compassion suite aux actes de vandalisme commis dans le carré musulman du cimetière du Bois-de-Vaux le week-end dernier. 

Comme croyants, nous ne saurions rester insensibles à l’outrage que vous avez subi. Ce qui vous blesse nous blesse. La paix des morts est atteinte. La politique d’intégration chère à notre pays aussi. Nous continuerons à favoriser le dialogue et l’entre-connaissance dans le respect mutuel de nos traditions.

En ce vendredi où la prière prend une importance particulière pour vous, nos prières demanderont l’intelligence de l’esprit et l’ouverture du cœur car nos efforts pour un « vivre-ensemble » de qualité ne doivent pas se relâcher.

Enregistrer

Enregistrer